- 1934 : les Royal Ulster Rifles – Officier de Renseignements.

C'est à Hong-Kong que Terence Otway occupe son poste d'Officier de Renseignements du Bataillon.
Suivra une affectation au Service du Chiffre. Terence Otway devient responsable du décodage de tous les messages provenant du Foreign Office.
Son Bataillon est ensuite envoyé en mission à Shanghai.
Chaque jour, son unité connaît le feu de raids japonais.
C'est le baptême du feu pour Terence Otway.

- 1937 : les Royal Ulster Rifles – Officier de Transmission.

Terence Otway est fait Lieutenant dans son Bataillon en tant qu'Officier de Transmission.
De Chine, le voilà maintenant en Inde.
Mais pour lui, le mode de vie aux Indes ne lui correspond pas.
Sur le chemin du retour vers l'Angleterre, il apprend sa nomination au grade de Captain du 1st Bataillon des Royal Ulster Rifles.

- 1939 : déclaration de guerre de l'Allemagne

Terence Otway est donc de retour en Grande-Bretagne. L'Allemagne vient de déclarer la guerre.
En août 1939, il se marie à Stella. Une autre période commence, une période décisive…

- 1940 : 31st Independent Squadron Reconnaissance.

En Novembre 1940, Terence Otway est promu au grade de Major.
Il commande le 31st Independent Squadron Reconnaissance.
Plus tard cette unité deviendra le 1st Airborne Reconnaissance Squadron.
Il est basé au Pays de Galles.

   

- 1942 : 156th Infantry Brigade "Polar Bears".

Terence Otway est nommé, en Islande, Brigade Major de la 156ème Brigade d'Infanterie des "Ours Polaires".
Ce passage en Islande ne durera que quelques mois.
Terence Otway est de retour en Angleterre.

- 1942 : Le Premier Bureau du War-Office.

Terence Otway est affecté au Premier Bureau du War-Office.
Poste stratégique pour qui désire diriger sa carrière militaire de main de maître. En effet, il côtoiera toutes les composantes du War-Office, le Cabinet de Guerre, le QG des Opérations Combinées, le SOE, l'Amirauté, l'Etat Major inter armes, etc.
Ainsi, Terence Otway, de par sa fonction, suit l'évolution de la guerre au quotidien et fait la connaissance de personnages clefs. Il perfectionne ses qualités d'Officier qui doit synthétiser une foule d'informations pour parvenir à un plan clair et opérationnel. Expérience fondamentale…

- 1943 : Terence Otway réintègre les Royal Ulster Rifles.

C'est à la mi-43 que Terence Otway retrouve les Royal Ulster Rifles.
Mais le Commandant lui communique qu'il ne peut disposer que de huit Major alors que leur nombre s'élève à dix. En conséquence, Terence Otway se trouve dans une situation où il se voit contraint de rétrograder. Impensable pour un homme de son envergure et de sa trempe !
Il refuse donc, purement et simplement, cet état de fait : il salue le Commandant et s'en va.

- 1943 : Second in Command du 9th Para Battalion.

Terence Otway part en Australie.
Le Major General Richard N. Gale intervient et nommera Terence Otway Second in Command du 9e Bataillon du Régiment de Parachutistes.
Dès Octobre 1943, voilà Terence Otway au Parachute Regiment.

   

- 1944 : Lieutenant-Colonel du 9th Para Battalion.

Avril 1944 : c'est le Brigadier James Hill, au camp Bulford, qui annoncera à Terence Otway sa promotion. Il prend le Commandement du 9ème Bataillon.
L'invasion de l'Europe est planifiée.
Il apprend que son Bataillon est affecté à une mission très spéciale. il devra neutraliser une batterie allemande de défense côtière lourdement armée.
Terence Otway n'en saura pas plus. Il lui est seulement clairement signifié que cet objectif est une composante majeure du plan d'assaut de la 6th Airborne Division pour le Jour J.
Cet objectif est classé comme vital pour le succès de l'Opération Overlord.
Terence Otway a désormais carte blanche pour élaborer son plan d'action… il devra en rendre compte au plus tôt.

- Après guerre.

Terence Otway fût décoré du Distinguished Service Order.
Terence Otway demeurera, après guerre, dans l'Armée durant quelques années.
Il démissionnera ensuite…