- Une Association Franco-Britannique

Avril-Juin 1982 : la rénovation de la casemate H 611 pour l'ouverture du Musée le 5 juin 1983
Pendant trois mois, le 10 Field Squadron Royal Engineers, travailla au projet de rénovation de la casemate n°1 de la Batterie de Merville.
Ce chantier vit le jour grâce à l'action conjointe de l'Airborne Assault Normandy, représentée par le General Nigel Poett et de M. Levasseur, Maire à l'époque, de Merville-Franceville.
L'objectif de cette association, avec le Lieutenant-Général Sir Michael Gray, Chairman de l'Airborne Assault Normandy, fut en premier lieu d'offrir un toit au futur Musée de la batterie de Merville et d'ouvrir un espace de Mémoire pour le 9ème Bataillon des Parachutistes Britanniques.
La commune de Merville et ses habitants veillent aujourd'hui à ce que les hommes qui combattirent ici ne soient jamais oubliés et que les générations futures mesurent le sacrifice qu'ils ont consenti pour notre liberté. Quant aux derniers vétérans, il n'est pas un 6 juin sans qu'ils ne viennent rendre un hommage poignant à leurs frères d'armes disparus en Normandie.
La batterie de Merville n'est pas un musée comme les autres. Tout à la fois lieu de recueillement et leçon d'histoire, ce site tire sa force de son authenticité et de son pouvoir évocateur d'une des épopées les plus tragiques du Débarquement Allié.

    

- Une chambre de tir reconstituée

La casemate n°1, de type H611, a été utilisée pour présenter un obusier de 100 mm identique à celui présent à cet endroit en 1944.
Cet obusier léger de 100 mm abrité dans sa casemate est d'origine tchèque. Il s'agit d'une pièce de 100 mm leichte Feldhaubitze 14/19 (t). Soit un 100 mm le.FH 14/19 (t).
Fabriqué chez Skoda, cette pièce était largement répandue dans les rangs de l'armée tchèque. Aussi l'armée allemande la réutilisera-t-elle souvent dans ses unités d'artillerie.
C'est bien un canon de ce type que les hommes du Lieutenant-Colonel Terence Otway découvrirent au petit matin du 6 juin lors du terrible assaut et non pas une pièce de 155 mm. Il n'en demeure pas moins vrai qu'il fallait à tout prix neutraliser les canons de la Batterie de Merville.
Vous pourrez, en pénétrant à nouveau sur le site de la Batterie de Merville, mesurer à quel point la casemate de béton n°1 de type H611 se montre toujours aussi menaçante, en poste avec les trois autres casemates camouflées.
Vous pourrez également juger de la vaste surface de l'aire de la batterie des canons à faire taire et par là même de toute l'étendue de la difficulté de la mission du Jour J confiée au 9ème Bataillon du Lieutenant-Colonel Terence Otway…

- La porte Est de l'espace de la bataille de Normandie

Front Est des combats le 6 juin 1944, la Batterie de Merville et son Musée sont la porte de l'espace historique de la Bataille de Normandie. Ils constituent un site incontournable pour qui veut comprendre et mesurer ce qui s'est réellement passé à l'aube du jour le plus long.
En pénétrant par l'Est sur le théâtre de l'Opération Overlord, vous pourrez à partir de la Batterie de Merville initier un parcours de visite pour retrouver les points clefs de ce qui devait et a été le bouclier devant empêcher toute contre-attaque allemande venant de l'Est et qui aurait menacé la tête de pont Alliée.
L'histoire même du 9ème Bataillon vous plongera dans les durs combats de l'après Jour J.
Le 9ème Bataillon vous mènera à Sallennelles, à Amfréville, au Plain, à Bréville, à Varaville, au Château Saint-Côme, au Mesnil… car le Lieutenant-Colonel Terence Otway, avec ses valeureux parachutistes, fut de tous ces violents combats pour tenir le verrou de l'accès aux plages du Débarquement.

   

- Des vétérans fidèles à la "Merville Battery"

Les liens sont forts qui unissent les Hommes du 9ème Bataillon. Tout aussi forts sont les liens qui les unissent à la Batterie de Merville, leur objectif initial de la nuit du 5 au 6 juin 1944. Objectif vital pour lequel ils s'entraînèrent si durement sur une réplique grandeur nature réalisée en Angleterre en un temps absolument record.
Au fil des ans, il s'est tissé avec les habitants de la commune de Merville-Franceville une relation tout à fait privilégiée. Elle est faite de cette puissante amitié qui puise au tréfonds de l'âme humaine.

- L'évolution du Musée est en ordre de marche

De vastes fouilles sont programmées, des travaux engagés, des aménagements nouveaux sont entrepris pour que chaque casemate du site rythme un parcours pédagogique qui servira de fil rouge à la visite. Chaque casemate présentera une nouvelle muséographie avec un thème propre.
Plus de place donc pour que soit mieux encore préservée la Mémoire…