Sidney George Knight

Sidney George Knight

24/03/1913 – 1998

Matricule : n°6025157

 

Sidney est né à East Ham, à Londres, le 24 mars 1913. Au début de la guerre, il s’enrôle dans l’armée et sert comme sergent au 10ème bataillon du régiment Essex. En décembre 1942, le 10ème bataillon du régiment Essex est renommé 9ème bataillon de parachutistes (Essex).

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, il est parachuté en Normandie avec le 9ème bataillon de parachutistes, dont la tâche est de détruire les quatre canons d’une batterie côtière située à Merville. Il a d’abord combattu en tant que membre du peloton antichar n°4, rattaché à la compagnie du quartier général. Durant l’attaque de la batterie, ses ordres étaient de faire une diversion avec un groupe de six hommes par l’entrée principale de la batterie pendant que les autres mèneraient l’assaut principal à travers les brèches dans les barbelés.

Au cours de l’assaut sur le village de Sallenelles, bloqués par des mitrailleuses allemandes, Sidney a attaqué la position, accompagné de trois hommes avec l’aide de grenades et de baïonnettes. Son attitude ce jour-là sous le feu de l’ennemi  eut une influence considérable sur le succès de l’opération. Ces faits d’armes lui vaudront d’être décoré de la Médaille militaire qui lui sera remise en mains propres par le Maréchal Montgomery, le 28 avril 1945.

Sidney fut promu Company Sergeant Major au sein de la compagnie C du 9ème bataillon. Il fut ensuite envoyé combattre dans les Ardennes et il participa à l’opération Varsity en Allemagne dans le but de franchir le Rhin, il effectua son deuxième saut au combat le jour de son 32ème anniversaire, le 24 mars 1945 et pour l’occasion, il sauta avec un gâteau cuit par sa femme Gladys.

De retour à la vie civile, Sidney a occupé divers postes, principalement dans le commerce de détail, jusqu’à sa retraite, dans le Dorset en 1978. Il était un membre fidèle du club de réunion des vétérans du 9ème bataillon.

Malheureusement, en 1992, sa femme Gladys est décédée. Sidney est revenu à de nombreuses reprises en Normandie avant sa mort en 1998.

 

 

 

Source :

www.paradata.org

www.pegasusarchive.org

Son enthousiasme et son grand désir de se joindre à la bataille contre l'ennemi, associés à un mépris complet et continu du danger, ont fait de lui un chef splendide que tout homme suivrait volontiers en toutes circonstances.
Extrait de la citation militaire