Sidney Frank Capon

SIdney frank capon

1924 – 2006

 

Sidney est né en 1924, il est issu d’une grande famille de 7 enfants originaires de Londres. Lorsque la guerre éclate en 1939, il n’a que 15 ans, il est donc trop jeune pour s’enrôler. En 1942, il est recalé de la RAF, car il est daltonien, c’est alors qu’il rejoint l’armée de terre. Il est rapidement assigné au King’s Royal Rifle Corps basé à Fulford où il commença son entraînement puis est envoyé six semaines plus tard au Régiment East Surrey basé dans le Kent avant de rejoindre le Régiment de Parachutistes et le 9ème Bataillon pour suivre sa nouvelle formation.

Dans la nuit du 5 juin, lui et ses camarades embarquent dans les dakotas qui vont les transporter jusqu’en Normandie. Aux premières heures du 6 juin, lui et une centaine de ses camarades atteignent le point de rendez-vous du 9ème Bataillon. Malgré le faible nombre de parachutistes présents à ce moment-là, environ 150, il va participer à l’assaut de la batterie. Il faisait partie du peloton N°12 composé de 32 hommes, commandé par le lieutenant Alan Jefferson. Leur objectif était de s’emparer de la casemate n°1. Malheureusement, au moment de l’assaut, ils ne sont qu’un tiers, qu’une petite dizaine de présent. Après avoir combattu à la Batterie de Merville, il va participer aux différents combats situés à quelques kilomètres de Merville : au Plain, au Bois des Monts, au Mesnil et au Bois de Bavent. Le 24 juillet, il est blessé par un obus allemand, il est transporté dans un poste de premiers secours avant d’être rapatrié en Angleterre.

Après quelque temps de convalescence, il parvient à retourner chez les paras du 9ème Bataillon à la caserne de Bulford. En décembre 1944, avec le 9ème Bataillon, il est envoyé dans les Ardennes belge avant de sauter l’année suivante en Allemagne pour traverser le Rhin et terminer son périple en mer Baltique au moment où la guerre s’arrête en Europe. Ensuite le 9ème est parti en Inde et en Palestine. Avec d’autres paras du 9ème Bataillon, Sid a été décoré de la Légion d’honneur en 2005, il s’est éteint l’année suivante.

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Sid Capon, nous vous conseillons d'acheter le livre "La guerre de Sid Capon" dans la boutique du musée.