Roy William Wright

Roy william wright

1924 – 2008

 

Roy Wright appartenait à la compagnie B du 9ème bataillon de parachutistes. Il était l’un des 150 à avoir atteint le point de rendez-vous et à prendre part à l’assaut contre les canons de la Batterie de Merville. Après l’assaut, les survivants se sont reformés à la Croix du Calvaire, juste le long de la route de la Batterie. Les survivants se sont ensuite dirigés vers le sud en direction d’Amfreville. En atteignant le village, ils ont essuyé des tirs et il était évident qu’Amfreville était fortement défendue, et ainsi les hommes du 9ème bataillon ont pris position dans l’enceinte du château d’Amfreville. Au cours de la matinée, le lieutenant-colonel Otway a envoyé une petite patrouille dirigée par le lieutenant Tom Halliburton. Roy Wright était membre de cette patrouille et a reçu l’ordre, avec Bob Abel, de prendre position dans une dépendance. Le Lieutenant Halliburton a conduit le reste des hommes vers la cour d’un petit château et a couru droit dans une embuscade. Roy s’est souvenu : «Moi et Bob Abel tirions à travers des lattes de bois et j’étais en train de tirer. L’allemand que je visais, a tiré en premier, comme dans les films. J’ai tiré à travers cette cabane dans le foin et je me suis évanoui. La balle l’avait touché du côté gauche du cou et était passer juste en dessous de sa pomme d’Adam. Le Lieutenant Halliburton avait été touché par un tir de mitrailleuse et est mort plus tard de ses blessures, mais heureusement, Roy a survécu, rétablit et est finalement retourné au bataillon.

Au cours de l’opération Varsity, la traversée aéroportée du Rhin, il a de nouveau eu de la chance lorsqu’une balle lui a effleuré le bras. Roy portait toujours ce qu’il appelait sa « blouse porte-bonheur »