Bill Mills

Bill Mills

26/10/1919 – 2005

Williams Mills est né le 26 Octobre 1919 à Saltburn-by-the-Sea, sur la côte nord-est du Yorkshire.
Depuis jeune, Bill souhaite faire aviateur ce qui ne sera pas l’avis de son père qui trouve ça très risqué d’un point de vue de sureté de l’emploi et de sécurité. Son père l’a aidé à s’insérer dans une grande entreprise internationale, la British American Tobacco Company, en tant que stagiaire en gestion.
En 1937, lors d’une balade, il se renseigne et décide d’intégrer le bataillon territorial, le 1er London Scottish. Lorsque la guerre fut déclarée, il rejoint Bulford et suit une formation afin de maîtriser la mitrailleuse Vickers durant 4 mois.
Le 15 mars 1940, il décide de rejoindre le 7ème Régiment de Middlesex, ayant vécu la plupart de sa vie à Middlesex. En Septembre 1940, il a été transféré comme adjudant au 70ème Bataillon du Middlesex Regiment, et il y reste jusqu’en Septembre 1943. Puis en 1943, le lieutenant-colonel Martin Lindsay, commandant du 9ème bataillon de parachutistes le contact lors d’une campagne de recrutement. Bill Mills étant intéressé par l’offre, Martin Lindsay demande son transfert en septembre 1943, il est affecté au 9ème Bataillon de parachutistes.
Au cours de sa formation à Hardwick, il est victime d’un accident au cours d’un saut en parachute où ses suspentes de parachute s’emmêlent dans son bras. Il est déclaré inapte à l’exercice. Avec détermination et à l’aide de nombreuses connaissances au sein du 70ème  Bataillon du Middlesex Regiment, il revient dans son unité et il est transféré au sein d’un bataillon qui débarquera par la plage.
Le bataillon était censé débarquer à Sword Beach, mais un contretemps les fera finalement à Gold Beach en face de Crépon, leur voyage sera d’autant plus long et plus dangereux avant de rejoindre la 6ème Airborne, car quelques poches de résistance allemandes sont présentes ici et là et la station radar de Douvres la Délivrande est toujours sous contrôle allemand. Ils ne rejoignent la division que le lendemain. Les combats dans le secteur de la 6ème Airborne les empêchent de pouvoir ravitailler tout le bataillon. Ils parviendront à accomplir cette mission qu’aux premières heures du 12 juin. Ce jour-là, le bataillon a subi le barrage d’artillerie allemand le plus intense à cette date. S’en est suivi une attaque qui sera endiguée grâce aux quelques mitrailleuses Vickers à leurs dispositions ainsi qu’aux courages de certains. La 6ème Airborne retourna en Angleterre en Septembre 1944. En juin 1945, il est nommé officier d’état-major et a la responsabilité d’enlever les mines le long des côtes ainsi que d’inspecter les camps de prisonniers allemands dans la région.
Après la guerre, il sera démobilisé en juin 1946 et a repris une carrière dans l’industrie du tabac, qui l’a emmené en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Il l’a fait jusqu’en 1957, puis il est entré dans un cabinet de conseil. Bill est devenu plus tard très impliqué dans le 9ème bataillon de parachutistes Réunion Club, et est devenu très ami avec le maire, Monsieur Olivier Paz.